Bienvenue sur le site de la paroisse François-de-Laval
Une paroisse, deux églises


"Qui parle sème, qui écoute récolte"

— Pythagore

 
La vie de la Paroisse

Le document "Notre Paroisse vous informe" est distribué dans les 12,000 foyers de notre paroisse, deux fois par année.

Voici le document du PRINTEMPS  2018 !!!

Notre campagne de dîme bat son plein !!!! Donnez généreusement !!!

 

Parcours de Catéchèse de la Paroisse

21 jeunes de notre communauté célébreront pour la première fois leur participation au sacrement de l'Eucharistie le 26 mai 2018.

Parcours de Catéchèse de la Paroisse

Inscription aux parcours de catéchèse d'initiation à la foi chrétienne dans la Paroisse.

Au cours de route, préparer la célébrations de sacrements d'Initiation: le baptême, le pardon, l'eucharistie (communion) ou la confirmation.

Liturgie

Célébration des baptêmes des catéchumènes le 31 mars 2018 à l'église St-Gilles, lors de la célébration de la Vigile Pascale.

La vie de la Paroisse

Levée de fonds au profit de la Paroisse en collaboration avec la Fromagerie de l'Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac


 

LE MOT POUR LA SEMAINE

 

 

 

5 mai

CARÈME 2018 : CROIRE QUE DIEU EST NOTRE PÈRE…. OSER SE LEVER

 

VI ème dimanche de Pâques B : Les dernières confidences de Jésus.

La joie de Pâques  continue d'illuminer  nos rassemblements.

Oui, pendant 50 jours, l'Église déploie la célébration de la fête de Pâques. Cette «cinquantaine» qui a commencé le dimanche de Pâques et qui s'achèvera par la fête de la Pentecôte, est en quelque sorte le développement, le rebondissement de Pâques. Ce sont 50 jours de joie et d'exultation pour célébrer la Résurrection

Le 6ème dimanche de Pâques est appelé Dimanche de l'expansion missionnaire.

Les Actes des Apôtres nous rapportent aujourd'hui le baptême de l'officier romain Corneille par saint Pierre. En accueillant pour la première fois un païen dans son sein, l'Église de Jésus affirme sa catholicité (son universalité). Cette Église, toute remplie du dynamisme de l'Esprit, saint Jean nous la présente ensuite comme une fraternité. Elle est l'Église de l'amour. C'est le commandement qu'elle a reçu de son Seigneur. C'est le principe de vie qu'elle a reçu de Dieu et qui l'emporte vers Dieu, car Dieu est amour.

En faisant ses confidences aux siens, Jésus les invite à un amour gratuit qui fait éclater les frontières. C'est le genre d'amour qui surmonte les oppositions humaines et même religieuses. Il est don gratuit et total. Avouons qu'humainement, cela nous semble incompréhensible et impossible. Que nous sommes loin de cette nouveauté radicale inaugurée par la Pâques du Christ! Oui, il y a encore du chemin à parcourir pour que ce Royaume s'affirme réellement en nous!

C'est à cela que sert l'Eucharistie qui n'est rien d'autre que la réponse de l'amour à l'amour, manifestée dans un signe. Y participer, c'est entrer dans la vie, puisque c'est accepter d'être saisi par le mouvement de la vie de Dieu lui même. Si comme nous y invite le pape François, nous pouvions redécouvrir la beauté de l'Eucharistie (de la messe), nous en sortirions gagnants!

 

Bon dimanche et bonne semaine!

 

Pour vous un frère et un pasteur : Edgar PHONGI MVUBU

29 avril

CARÈME 2018 : CROIRE QUE DIEU EST NOTRE PÈRE…. OSER SE LEVER

 

V ème dimanche de Pâques B : Une vigne, un vigneron et des sarments.

La joie de Pâques  continue d'illuminer  nos rassemblements.

Oui, pendant 50 jours, l'Église déploie la célébration de la fête de Pâques. Cette «cinquantaine» qui a commencé le dimanche de Pâques et qui s'achèvera par la fête de la Pentecôte, est en quelque sorte le développement, le rebondissement de Pâques. Ce sont 50 jours de joie et d'exultation pour célébrer la Résurrection

Le 5ème dimanche de Pâques est appelé Dimanche des ministères.

La première lecture nous montre comment après sa conversion sur la route de Damas, saint Paul dut se faire présenter aux Apôtres, afin que sa mission fût authentifiée au sein de l'Église.

Dans la 2ème lecture, saint Jean nous livre l'essentiel de son message puisé dans l'intimité de Jésus: la foi en Jésus-Christ et l’amour des uns et des autres! Enfin, saint Jean nous rapporte cette parabole d'une vigne, d'un vigneron et des sarments. Nous vivons de la vie de Jésus.

En effet, enracinés dans l'amour, l'Église du Christ porte du fruit.

Dans l'histoire de l'Église, que de belles organisations mises sur pied pour créer l'unité et faire avancer la cause du Christ. Mais des échecs aussi! Sans doute les structures ont-elles leur importance. Mais prenons garde!| Elles ne sont que l'écorce de l'arbre; elles ne sont pas la sève.  Or, c'est de la sève  que naît la vie. C'est elle qui donne à l'écorce de remplir sa fonction.

La sève : c'est l'amour véritable, l'amour divin, transmis par Jésus-Christ.  Si elle peut jaillir dans notre humanité, nous n'aurons peur de rien. L'Église deviendra réalité vivante. Elle grandira.

Comme des arbres, pour devenir des canaux de cette sève, il nous faut accepter d'être «émondés». Il nous faut un peu saigner! Tant de choses, en nous, font obstacle à l'amour. Mais, soyons sans crainte: si nous nous ouvrons à celui-ci, tout ira bien! Osons la confiance!!!

Joyeuses Pâques, Alléluia! Le Seigneur est vraiment ressuscité, Alléluia!

Bon dimanche et bonne semaine!

 

Pour vous un frère et un pasteur : Edgar PHONGI MVUBU

 

22 avril

IV ème dimanche de Pâques B : Dans l'intimité de Dieu

La joie de Pâques  continue d'illuminer  nos rassemblements.

Oui, pendant 50 jours, l'Église déploie la célébration de la fête de Pâques. Cette «cinquantaine» qui a commencé le dimanche de Pâques et qui s'achèvera par la fête de la Pentecôte, est en quelque sorte le développement, le rebondissement de Pâques. Ce sont 50 jours de joie et d'exultation pour célébrer la Résurrection

Le 4ème dimanche de Pâques est appelé Dimanche du Bon Pasteur. La Parabole du Bon Pasteur, que nous lisons dans l'évangile de ce dimanche prend un relief particulier en ces semaines, où nous faisons mémoire du combat dans lequel Jésus a versé son sang pour ses brebis, lui qui « a pouvoir de donner sa vie lui-même et de la reprendre à nouveau». Vainqueur de la mort, il est celui au nom de qui Pierre peut faire marcher le mendiant paralytique et qui nous donne accès à l'intimité de Dieu, aujourd'hui dans la foi, demain dans le face à face, quand « nous le verrons tel qu'il est »..

 

«Je connais mes brebis par leur nom», nous dit Jésus. « Nous sommes appelés enfants de Dieu - et nous le sommes » affirme Jean.  Dans un univers où les hommes et les femmes se sentent de plus en plus anonymes, noyés dans la masse, saurons-nous entendre l'appel de Jésus, lui qui nous connaît par le nom reçu au jour de notre Baptême? Saurons-nous regarder les autres comme fit Pierre, reflétant ainsi dans notre regard le regard même de Dieu sur chacun et chacune de nous?

L'Eucharistie reste un repas préparé pour chacun(e) de nous. Le pain eucharistique n'est pas un pain jeté en pâture à une masse! Il est un signe d'amour personnalisé. Autour de la Table, chacun(e) de nous a sa place. Il est irremplaçable. Telle est la réalité que veut  créer Jésus. L'amour particularisé qu'il porte à chacun (e) reflète celui dont il se sait aimé. Il en est la réponse, en « action de grâce»..

Joyeuses Pâques, Alléluia! Le Seigneur est vraiment ressuscité, Alléluia!

Bon dimanche et bonne semaine!

 

Pour vous un frère et un pasteur : Edgar PHONGI MVUBU

15 avril

III ème dimanche de Pâques B : Connaissons-nous vraiment le Christ?

La joie de Pâques  continue d'illuminer  nos rassemblements.

Oui, pendant 50 jours, l'Église déploie la célébration de la fête de Pâques. Cette « cinquantaine» qui a commencé le dimanche de Pâques et qui s'achèvera par la fête de la Pentecôte, est en quelque sorte le développement, le rebondissement de Pâques. Ce sont 50 jours de joie et d'exultation pour célébrer la Résurrection

Ce 3ème dimanche de Pâques nous invite à vivre- comme les Apôtres- une expérience de rencontre avec le Ressuscité, le Vivant. Et cette rencontre commence entre autre par l'accueil des uns des autres au sein de notre famille chrétienne.

« Communauté chrétienne Saint François de Laval, ma famille: je t'aime»!

Le troisième dimanche de Pâques est aussi appelé «dimanche des apparitions du Seigneur».

En effet, en décrivant l'apparition de Jésus à ses disciples, le soir de Pâques, Luc insiste sur le fait qu'il se laisse toucher par les siens et qu'il mange avec eux. C'est sur cette expérience indiscutable que se fondera la foi des apôtres : celle de Pierre qui y puise fermeté pour s'adresser au peuple et de celle de Jean qui a pénétré avant dans le mystère du Christ Sauveur, parce que ses mains ont touché le Verbe de vie.

L'Eucharistie devient une introduction à la plénitude du réel. En partageant le pain et le vin eucharistiques, nous restons encore apparemment dans l'univers quotidien, celui dans lequel se meuvent nos corps. Mais, nous sommes invités à entrer, par la foi, dans une «surréalité» qui  est l'univers même de Dieu. Et en le recevant avec reconnaissance - comme don de Dieu- et en acceptant d'en vivre nous lui rendons grâce, nous célébrons l'Eucharistie.

 

Joyeuses Pâques, Alléluia! Le Seigneur est vraiment ressuscité, Alléluia!

Bon dimanche et bonne semaine!

 

Pour vous un frère et un pasteur : Edgar PHONGI MVUBU

 

 

8 avril

II ème dimanche de Pâques B : Heureux de croire? Pâques : un appel à changer concrètement notre vie

«Vie nouvelle»: qu'est-ce cela veut dire? Voilà une question qui mérite d'être posée et qui mérite une réponse. En effet, ne faut-il pas s'interroger sur la signification concrète du renouvellement apporté par Jésus-Christ, sans lequel  notre «vie chrétienne» ne serait qu'un mythe?

Sommes-nous réellement pénétrés d'amour? Si oui, alors cela doit modifier notre relation aux autres êtres humains, notre usage des biens de la terre, notre sens de la communauté.

Point d'arrivée, Pâques reste encore un point de départ d'une conversion toujours à reprendre! N'est-ce pas?

C'est dans cette même perspective que nous pouvons comprendre l'Eucharistie comme le fondement d'une réalité d'amour.

Quelle est la réalité de la communauté eucharistique? Ne nous faut-il pas reconnaître qu'elle reste malheureusement trop formelle? Nous sommes encore loin de la véritable Église unie par la charité, dans laquelle un saint Augustin voyait la seule véritable Eucharistie. En participant sacramentellement au sacrifice d'amour du Christ, interrogeons-nous sur la façon dont nous accédons à sa réalité profonde.

Oui, pendant 50 jours, l'Église déploie la célébration de la fête de Pâques. Cette « cinquantaine» qui a commencé le dimanche de Pâques et qui s'achèvera par la fête de la Pentecôte, est en quelque sorte le développement, le rebondissement de Pâques. Ce sont 50 jours de joie et d'exultation pour célébrer la Résurrection. Comme l'indique le calendrier :«2 ème dimanche DE Pâques» (et non pas APRÈS)... C'est Pâques, fête des fêtes, qui est à l'origine et au cœur de tous les dimanches, comme s'il n y avait qu'un « grand dimanche» selon l'expression de Saint Athanase jusqu'à la Pentecôte.

 

Joyeuses Pâques, Alléluia! Yezu asekwui, Alléluia! Yezu me futumuka, Alléluia! Le Seigneur est vraiment ressuscité, Alléluia!

Bon dimanche et bonne semaine!

 

Pour vous un frère et un pasteur : Edgar PHONGI MVUBU

1 er avril

1er dimanche de Pâques B : Oser croire. Quand la lumière dissipe les ténèbres..

 Oui, quand la lumière dissipe les ténèbres, n'est-ce pas que tout devient désormais clair? Le sens de l'appel de l'homme à la vie... Celui de la longue histoire du peuple hébreu...Les évènements rapportés dans les évangiles. .. En ce jour de Pâques deux choses sont à notre portée: une attitude à avoir: la foi, permettant à la réalité divine d'illuminer notre vie un tant soit peu; une action à entreprendre : c'est de porter partout le témoignage de la bouleversante découverte d'un monde nouveau. La balle est dans notre camp!

Le  Temps pascal est un temps pour découvrir les Actes des Apôtres. Autrement dit,  il n'est plus besoin  de relire ce qui est désormais «Ancien Testament». Ce qui s'impose, c'est le sens, jusque là voilé, de ce passé. C'est cela que les apôtres vont désormais proclamer dans le monde, auprès des juifs d'abord, mais aussi auprès des païens, ce, à titre de témoins privilégiés de la Bonne Nouvelle.

Les cinquante jours du dimanche de la Résurrection jusqu'à celui de la Pentecôte sont célébrés dans la joie et l'exultation, comme si c'était un jour de fête unique, ou mieux «un grand dimanche» (Saint Athanase).

L'Eucharistie est présence du Ressuscité! Dans l'Eucharistie, nous ne voyons rien d'autre qu'un peu de pain et un peu de vin. Nous sommes pourtant invités à reconnaître dans ces éléments la mystérieuse présence du Christ ressuscité.

C'est à travers un  humble partage dans l'amour que le croyant découvre la réalité glorieuse de Jésus, donné pour les hommes et les femmes qui peuplent l'univers. Prendre part à ce partage avec foi, c'est entrer déjà dans l'univers nouveau de l'amour éternel, c'est entrer dans la vie de Dieu lui-même.  Puisse cette vie nouvelle , découverte en cette fête pascale, renouveler notre existence et s'affirmer pour toujours.

Joyeuses Pâques, Alléluia! Yezu asekwui, Alléluia! Yezu me futumuka, Alléluia! Le Seigneur est vraiment ressuscité, Alléluia!

Bon dimanche et bonne semaine!

 

Pour vous un frère et un pasteur : Edgar PHONGI MVUBU