Bienvenue sur le site de la paroisse François-de-Laval
Une paroisse, deux églises


Le temps va plus vite quand les gens veulent l'arrêter.

— Inconnu

 
La vie de la Paroisse

Feuillet d'automne, horaire des célébrations de Noël,

Formation

Soirée d'information pour les bénévoles de la Paroisse sur la politique de la "Pastorale responsable" à l'église St-Louis de Montfort.

Parcours de Catéchèse de la Paroisse

Inscription aux parcours de catéchèse de l'initiation à la foi chrétienne dans la Paroisse.

La vie de la Paroisse

Levée de fonds au profit de la Paroisse en collaboration avec la Fromagerie de l'Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac

Pastorale du baptême

célébrations des baptêmes au cours du mois de novembre

19 novembre église St-Louis durant la célébration dominicale

26 novembre église St-Gilles 


 

LE MOT POUR LA SEMAINE

 

 

 

26 novembre

ème dimanche ordinaire A : LE CHRIST ROI DE L'UNIVERS : Un Roi face auquel éclatera la vérité des cœurs. Frères er sœurs dans le Christ, avec la solennité du Christ Roi de l'Univers se termine l'année liturgique A. Dimanche prochain s'ouvre la période l'Avent qui ouvre l'Année liturgique B. Oui, qu'il est bon de terminer l'Année en nous rappelant que Jésus est le Christ, Roi de l'Univers. Mais de quel Roi s'agit-il? D'abord, la solennité du Christ Roi réunit à la fois la force et la faiblesse , le pouvoir et le service, elle vient détruire les fausses images de puissance de Dieu que nous rebâtissons, sans cesse. Le pouvoir du Christ est avant tout sa vie donnée par amour, c'est le pardon qui nous sort de toute culpabilité. Ensuite, elle ravive aussi en nous le désir de ce jour où Dieu sera tout en tous et où nous partagerons la royauté du Christ pour les siècles des siècles. Enfin, elle marque la fin de l'Année liturgique A. Ce dimanche raconte enfin la dernière parabole sur le jugement dernier dont le critère est la loi de l'amour, propre au Royaume. Lui-même s'est mis au service de ses frères et il reconnaîtra pour siens ceux qui, à son exemple, se seront mis au service de tous ceux qui souffrent, les accueillir, c'est l'accueillir. La communion eucharistique devient appel à la vraie rencontre de Jésus dans nos frères. Oui, la vérité de nos eucharisties, c'est notre façon de rencontrer le Christ dans nos frères. Si Jésus a voulu que le pain devienne signe de sa présence, c'est parce qu'il exprimait, plus qu'aucune autre réalité, le partage que fut sa vie. C'est pourquoi il a affirmé qu'on le rencontrait chaque fois que l'on accueille que le plus petit d'entre les siens. Puissions-nous être des artisans du Royaume d'amour, de justice et de de paix, de joie que le Seigneur est venu inaugurer sur la terre! Bon dimanche et bonne semaine! Pour vous un frère et un pasteur: Edgar PHONGI MVUBU?

3 décembre

AVENT 2017 : CROIRE QUE DIEU EST NOTRE PÈRE.

.

1 er DIMANCHE DE L'AVENT : Croire que Dieu est notre Père et qu'il s'est fait homme.

Avec le 1er dimanche de l'Avent commence l'Année liturgique B. La question que nous pouvons nous poser est : est-ce que c'est vraiment le Seigneur que nous attendons? AVENT! ADVENTUN,  en latin: cela signifie arrivée, avènement. Bientôt ce sera Noël. Jésus va naître. Il est temps de s'y préparer. Qu'attendons-nous dans la vie? Reconnaissons que le plus souvent notre horizon est limité sinon très limité et nos désirs mesquins.

Dès le départ, le Seigneur nous invite à VEILLER!

Oui, chers frères et chères sœurs, si nous nous crispons sur nos désirs, nous risquons de passer à côté de l'essentiel et Noël ne sera qu'une fête-drogue. Une consommation de biens matériels fera un instant oublier la médiocrité de notre existence. Le souvenir même d'un certain Jésus ne sera que l'épice venant exciter sinon assaisonner notre besoin de sentimentalité.

Mais, sachons qu'une fois de plus, le Christ est à notre porte. Il frappe. Il nous demande seulement de l'accueillir dans sa vérité. Il veut que nous réajustions notre attente. Si nous le faisons, il prendra place dans notre monde pour en redorer le visage.

«Croire que Dieu est notre Père» est une affirmation fondamentale au cœur de notre foi. C'est affirmer avec Isaïe: « C'est toi, Seigneur, notre Père, c'est toi, «notre rédempteur- depuis toujours», tel est ton nom» (Is 63,16b).

L'Eucharistie devient alors affirmation d'une présence qui fait vivre.  N'est-ce pas que l'amour se nourrit de l'humble échange d'un repas au quotidien? Dans le pain, don du Christ pour la vie du monde, celui-ci nous donne de participer dès maintenant à sa vie. Nous pouvons découvrir dans l'échange eucharistique ce qui fait naître, dès maintenant, le monde nouveau que nous attendons. De quoi dire avec saint Augustin: «Venez, vous les pauvres; vous êtes invités par le pauvre. Venez, vous les malades; il est le médecin. Venez, vous les infirmes; il est celui qui relève. Venez , vous les aveugles; il est la lumière.»               

BON AVENT 2017

 

Pour vous un frère et un pasteur: Edgar PHONGI MVUBU

10 décembre

AVENT 2017 : CROIRE QUE DIEU EST NOTRE PÈRE.

.

2ème  DIMANCHE DE L'AVENT B : Croire que Dieu est notre Père et que Jésus est Fils du Père.

Dans notre profession de foi, après avoir confessé que Dieu est notre Père, nous poursuivons en affirmant notre foi en Jésus- Christ, Son Fils unique.  Oui, Jésus est le Fils du Père.

Après la joie de l'attente proclamée dimanche dernier avec le mot « veillez donc», vient la joie de l'annonce :« Préparez le chemin du Seigneur» nous dit Jean Baptiste. Il est appelé le Précurseur, c'est-à-dire « celui qui annonce la venue du Seigneur». Qu'est-ce à dire? Préparer le chemin du Seigneur, c'est essentiellement travailler à notre conversion, à la reconnaissance de nos péchés et à l'accueil de l'Esprit Saint.

Pour soulever le sombre manteau de l'obscurité du péché qui parfois recouvre le monde et le cœur des hommes, et qui nous empêche de voir le Seigneur qui vient à notre rencontre, la Liturgie nous propose de préparer quatre bougies correspondant aux quatre semaines de l'Avent. Elles sont à poser aux quatre coins de la terre pour tout éclairer: au Nord, au Sud, à l'Est et à l'Ouest, en-haut, en bas, à gauche et à droite. Ainsi nous qui sommes l'ouvrage des mains de Dieu, habitants de cette terre, nous pourrons le voir et l'accueillir.

Alors que la 1ère bougie symbolise le pardon accordé à Adam et Ève au jardin d'Éden, elle se voulait être la lumière de notre sourire offert à tous comme un cadeau, car le Seigneur vient pour la joie de tous.

La deuxième bougie est le symbole de la foi d'Abraham et des patriarches qui croyaient en la terre promise.  Demandons que cette bougie soit la lumière de notre prière tournée vers le Seigneur, comme un regard, car le Seigneur parle à chacun dans le secret du coeur.

Voici notre prière en ce 2ème dimanche: Seigneur, donne-nous d'apprendre à consoler celui qui n'en peut plus sans vouloir régenter sa vie, prévoir à sa place, lui imposer des solutions qui ne sont pas les siennes. Apprends-nous, Seigneur, à attendre, à être là, disponibles au moindre signe. Comme Jean le Baptiste, que nous devenions de simples préparateurs d'un chemin qui ne nous appartient pas, mais qui conduit vers Toi. Amen!

BON AVENT 2017

Pour vous un frère et un pasteur: Edgar PHONGI MVUBU