Les funérailles

Les funérailles

 

L’Église est une grande famille et, lors du décès d'un de ses membres, elle tient à prier pour lui ainsi à soutenir et à accompagner les personnes touchées par le deuil.

La Résurrection du Christ nous rappelle qu'au cœur de la foi chrétienne se trouve l'espérance que la mort n'est pas la fin de tout. La célébration des funérailles célèbre la Résurrection du Christ qui est passage de la mort à la Vie. Elle vient dire à tous les baptisés qu'à sa suite, ils sont appelés à vivre une vie nouvelle et éternelle en Dieu. Cette espérance inspire les prières entourant la mort d'un être cher.

À L'ÉGLISE

Le lieu habituel pour la célébration des funérailles chrétiennes est l'église paroissiale. La démarche débute habituellement par un moment d'accueil par le prêtre quelques jours avant la cérémonie à l'église. Cette rencontre a pour but de présenter la personne défunte au prêtre ainsi que le contexte familial afin qu'il puisse bien préparer et personnaliser la célébration. Il est possible pour la famille de participer activement à la cérémonie en proclamant un texte de la Parole de Dieu au cours de la Liturgie de la Parole, ou encore en rendant hommage à la personne défunte par la lecture d'un court texte écrit pour la circonstance.

La célébration des funérailles consiste ordinairement en une Eucharistie célébrée en mémoire de la personne défunte, avec une prédication et des gestes liturgiques adaptés à la situation. De la musique et des chants viennent compléter cette célébration.

 

Il est également possible, même souhaitable parfois, que la célébration prenne la forme d'une Liturgie de la Parole. Il n'y a alors pas d'Eucharistie.

Pour fixer le jour et l'heure des funérailles à l'église, il est très important de communiquer par téléphone à la paroisse dès que possible afin de vérifier la disponibilité du prêtre et de l'église. Le numéro de téléphone de la paroisse est le 450-669-0909. Les frais pour un service funéraire sont de 400.$ avec chantre et organiste.

AU SALON FUNÉRAIRE

L’Archevêque de Montréal a autorisé la célébration des funérailles à la maison funéraire. Il n'y a alors pas de célébration de l'Eucharistie.

La plupart des salons funéraires sont en contact avec des ministres catholiques, prêtres ou diacres, qui président de telles célébrations. Il est également possible de demander au prêtre de la paroisse s'il est disponible et s'il accepte de présider la célébration. On peut communiquer avec lui au 450-669-0909.

LE CORPS OU LES CENDRES ?

En souvenir de Jésus qui fut mis au tombeau, l'Église recommande que soit conservée la coutume d'ensevelir le corps du défunt. Cette coutume exprime le respect que nous portons pour le corps du défunt qui n'a pas été qu'une enveloppe, mais son mode d'insertion dans le monde, son mode de communication, d'expression et de relation.

Toutefois pour des motifs personnels, il peut parfois être préférable de procéder à l'incinération. Celle-ci peut avoir lieu après la célébration des funérailles, que celles-ci aient lieu à l'église ou à la maison funéraire : elles sont alors célébrées en présence du corps. Elle peut aussi avoir lieu avant la célébration des funérailles : celles-ci sont alors célébrées en présence des cendres.

À cause du respect porté au corps et de la nécessité de marquer le deuil par une séparation physique, l'usage de garder les cendres à la maison, de les déposer dans le jardin domestique, de les disperser dans les champs, les bois, du haut des airs ou de les immerger, est à éviter.